A-t-il été crée l’homme pour souffrir? Le but de notre existence est-il celui d’être malheureux ? Vous le savez comme moi-même que la réponse est non! L’homme a été crée pour vivre une vie de bonheur et il a été crée pour vivre éternellement.

Quand l’homme a compris qu’il est malheureux et que sa vie n’est pas celle pour laquelle il a été crée ?

Alors qu’est ce que s’est passé ? Pour quoi l’homme ne peut pas accomplir le projet de son création? Pourquoi le bonheur n’est plus une actualité quotidienne? Et comment et quand a-t-il compris qu’il est malheureux ? Comment a-t-il fait la différence entre bonheur et malheur? Quels ont-été ses repères pour comprendre ? Ouvrons donc une petite fenêtre pour mieux comprendre quel a été le moment de l’apparition de la souffrance , de la douleur dans la vie humaine.

Bonheur ou malheur?

Au moment de la création l’homme ne connaissait pas la souffrance, mais il ne savait pas non plus que ce qu’il vit c’est le bonheur. Il vivait une réalité qui lui était donné. Il se réjouissait de ce qu’il avait, il était content de sa vie, de sa normalité. Il ne pouvait pas comparer sa vie avec aucune d’autre, il ne savait pas se plaindre. Comment a été brisé ce paradis ? Pourquoi le bonheur a pu être comparé avec une nouvelle réalité ? Et quand l’homme a pu connaître cette nouvelle réalité?

Un paradis brisé ou le désir d’un inconnu?

La nature humaine est dotée des plusieurs vertus, et la curiosité peut être une d’entre elles. Mais quand la curiosité vient d’un désir de connaître un mal qui tu sais qu’il peut te détruire , manifesterons-nous toujours notre curiosité?

Nous connaissons l’histoire de la création et de la chute de l’homme au paradis. Qu’est ce que s’est vraiment passé? Nous passons le sujet de la création en le laissant pour un autre article, mais on va parler en passage de la chute de l’homme. Et pourquoi donc? Parce que lié à la chute est l’apprentissage que la souffrance est arrivé dans un monde baignée de bonheur!

La chute de l’homme au paradis

Qu’est ce que la chute? Et pourquoi on l’appelle la chute?

  • Action de tomber, de perdre l’équilibre, d’être entraîné vers le sol : faire une chute.
  • Action de se détacher de son support naturel : chute des feuilles. 
  • Échec, insuccès d’une œuvre.

Si nous prenons ces 3 lignes de la definition qui nous offre le Larousse, nous voyons que la chute c’est une réalité qui peut être aussi une normalité « chute des feuilles » dans l’automne. Mais une action de tomber à cause d’une perte d’équilibre c’est une anormalité . Comme anormal peut sembler avoir un échec. La chute de l’homme a été une normalité ou plutôt une anormalité? Je le prends comme un échec . Un échec de son propre accomplissement, une negation de la réalité parfaite dans laquelle il vivait pour désirer une autre proposé mais sur laquelle il ne savait rien. Pourquoi l’avait-il choisi? Une curiosité, le désir d’un inconnu?

Comment a-t-il compris et comment a-t-il réagit ?

L’homme est ce qu’il pense sans aucun doute ! Mais la question est comment peut-il avoir le discernement sur ce qu’il pense ? Est-il toujours maître de ses pensées ?
Il y a une chute de l’homme ! Surement on se pose la question qu’est ce que cette chute ? Je crois fermement que c’est un échec de l’accomplissement de soi même, une négation de projet de bonheur qui lui a été confié ! Et pourquoi aurait-il refusé ?


Et surtout quand a-t-il compris sa chute ?

Quand il a connu la douleur! Ainsi les mots souffrir, souffrance ont bien entrés dans son vocabulaire. A partir de ce moment la douleur de l’abandon, la douleur causée par son immense tristesse lui a fait connaître ce que veut dire avoir ou non le bonheur. Maintenant il savait faire une différence, il avait appris avoir de regrets. Son immense douleur ne pouvait pas être guéri et le psychosomatique a joué son rôle, les douleurs physique sont vite apparus.

Comment a-t-il réagit ?

Imaginez-vous dans une chambre, vivre entouré des personnes ou des choses que vous aimez beaucoup quand, soudainement, vous êtes arraché à tout ça pour être transférer dans un endroit qui ne vous offre aucun confort et qui est même hostile! Pourriez-vous continuer d’être heureux? Vous vous sentiriez blessé, mal dans votre coeur et déchiré par des ressentis différents. Au début vous pleurez, après vous hurlez et fatigués finalement vous essaierez de trouver des solutions. C’est dans notre nature et la plupart d’entre nous réagissons comme ça.

Et l’homme a toujours su puiser dans sa force intérieure pour trouver de remèdes tout au longue de l’histoire de l’humanité. Ainsi se développé dès la nuit de temps, une médecine appelé aujourd’hui médecine douce avec des méthode de guérison et des soins avec ce que la nature lui a toujours offert avec générosité.

L’homme a pris ainsi la douleur comme repère pour comprendre qu’il ne va pas bien! C’est la douleur qui lui a appris de trouver des moyens pour retrouver son bonheur.

« La douleur nous veut de bien -définition, types et causes de douleurs, » voila le sujet de l’article prochain que nous vous invitons lire pour mieux vous aider dans votre quotidien!

http://

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.