L’arthrose: pour réduire les crises et ralentit la progression il faut avoir une alimentation adaptée

• L’huile d’olive, riche en omega 3 

En cas d’arthrose, le choix des matières grasses est essentiel. Privilégiez l’huile d’olive et l’huile de colza, des graisses riches en oméga 3. Ces acides gras, essentiels à notre organisme, agissent comme des antidouleurs et diminuent les inflammations causées par l’usure du cartilage. 

Il est recommandé d’en consommer régulièrement pour équilibrer ces apports. Notre alimentation étant souvent plus riche en oméga 6, acides gras qui favorisent, au contraire, les inflammations.

Les poissons gras pour le sélénium et le zinc

Saumon, maquereau, sardine, anchois, hareng… Comme l’huile d’olive, ces poissons gras sont riches en oméga 3. 

Ce n’est pas leur seule qualité: ils contiennent également du sélénium et du zinc. Sont deux antioxydants qui neutralisent les radicaux libres, des particules responsables du vieillissement de nos cellules et directement impliquées dans l’arthrose.

Essayez d’en consommer de une à trois fois par semaine si possible.

• Les fruits rouges, le plein d’antioxydants

Myrtilles, cerises, framboises, baies de goji… Tous ces fruits rouges contiennent des anthocyanes, des pigments naturels auxquels ils doivent leur couleur et qui agissent comme de puissants antioxydants. 

Pour lutter contre les radicaux libres, dégustez-les nature, en sorbet, en smoothie ou dans un fromage blanc. En revanche, évitez les tartes car la pâte est souvent riche en mauvaises graisses et vous perdriez tous les bénéfices recherchés.

Les crucifères, fibres et vitamine K au menu

Chou rouge, chou-fleur, choux de Bruxelles, brocolis… Les crucifères ne sont pas toujours très appréciées, et pourtant! 

Elles contiennent du soufre et des fibres qui ont des propriétés antioxydantes, sans oublier la vitamine K qui aide les os à fixer le calcium, indispensable en cas d’usure du cartilage. 

Pour faciliter la digestion et éviter les désagréments des ballonnements, faites-les bouillir dans une première eau, puis cuisez-les selon votre habitude.

Le gingembre, des propriétés anti-inflammatoires 

Cette racine biscornue au goût poivré est doublement intéressante !Pour soulager les douleurs articulaires: riche en antioxydants, elle est composée d’un actif principal, le gingérol,qui lui vaut également des propriétés anti-inflammatoires. 

Vous pouvez consommer le gingembre cru en le râpant ou en poudre pour vos plats et vos sauces. Donc pour varier les goûts,alternez avec le curcuma, l’une des épices qui compose le curry, également très riche en antioxydants.

Les arbres – en gemmothérapie

Résultat de recherche d'images pour "les arbres et le bourgeons"

La Gemmothérapie a commencé bien gagner sa place dans l’ensemble de la médecine complémentaire. Ainsi elle n’arrête pas de nous surprendre avec des résultats remarquables. Pour les problèmes rhumatismale fait bien la preuve que la nature est bien faite pour nous aider. Dans l’article « La Gemmothérapie nouvelle espoir pour mieux vivre » (https://ferme-de-sainte-odile.com/la-gemmotherapie-nouvelle-espoir-pour-mieux-vivre/(ouvre un nouvel onglet)( prêt pour 07 Mai) je vous présente comment soufrants nous pourrons retrouver la joie de vivre même quand on a plus l’espoir!


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.